Sécuriser son ordinateur


Sur Internet tout ce que vous faites peut être tracé.
Les sites que vous consultez, vos habitudes, vos goûts… Tout cela peut être enregistré et utilisé contre vous à des fins néfastes. Le site web visité dépose un mouchard, un cookie (fichier qui est déposé sur votre ordinateur). Ce fichier est composé uniquement de texte. Il est donc totalement inoffensif. C'est un mouchard grâce auquel le site marchand pourra vous envahir de publicité. Ainsi, si vous achetez une paire de chaussures sur Internet, vous pourrez à l’avenir recevoir un certain nombre de publicités ou de liens vous incitant à consulter des boutiques vendant des chaussures.



Sur Internet, la gentillesse et les cadeaux ne sont jamais innocents.
Évitez de télécharger des programmes d'origines douteuses : les programmes piratés, les fichiers échangés via P2P ou par chat comportent de gros risques pour votre système.
Scannez systématiquement avec votre anti-virus les pièces jointes des mails que vous recevez. Même si l'expéditeur est une personne de confiance, de nombreux virus et vers s'envoient automatiquement aux adresses collectées dans le carnet d'adresses et les fichiers internet temporaires du système infecté. Ne pas avoir de contacts dans votre carnet d'adresses n'empêche donc pas la propagation d'un virus.
Les sites pornographiques et autres sites Internet underground sont souvent des nids à virus et à spywares. Alors, ne tentez pas le diable et évitez de visiter ce type de médias.
Quand vous êtes sur un site sensible, comme un site qui vous demanderait des informations bancaires, assurez-vous toujours d’être sur une page sécurisée. Cela signifie que les informations que vous envoyez seront cryptées.
Mesagerie : 90% des virus arrivent par le biais de la messagerie..
Le b a ba de la sécurité-messagerie consiste à ne jamais ouvrir les pièces jointes non identifiées accompagnant un mail. Qu'ils vous soient adressés par de parfaits inconnus ou par des proches, méfiez-vous des messages suspects. S'ils sont accompagnés d'une pièce jointe, attention, ils peuvent être porteur d'un virus. S'ils vous font miroiter de l'argent, il y a de fortes chances que l'on cherche à vous arnaquer. Si l'on vous fait la promotion d'un produit ou d'un site, c'est que l'on cherche à vous vendre quelque chose. Évitez d’ouvrir ces messages, n'y répondez surtout pas et n'ouvrez en aucun cas les pièces jointes associées. Un seul réflexe: scan antivirus ou la poubelle.
Trés en vogue actuellement... attention aux faux sites de banques, (Phishing) sites sur lesquels on vous demande de réactualiser votre compte....VOTRE BANQUE NE VOUS ENVERRA JAMAIS CE GENRE DE MAIL.
N'utilisez pas d'Outlook Express ou autres logiciels de messagerie. La raison en est qu'avec ces systèmes de messagerie, les courriers sont stockés sur le disque dur de l' ordinateur. Or le mail est devenu le principal moyen de propagation des virus. Il est donc souhaitable que vos messages ne soient pas enregistrés sur votre ordinateur. De plus, Outlook Express comporte des failles de sécurité.
La solution consiste à utiliser une messagerie en ligne : les messages sont stockés chez votre prestataire. Voici quelques sites internet proposant une boîte aux lettres gratuite : Gmail de Google, La Poste ou encore yahoo.fr.
De même, si vous renseignez votre adresse èmail sur un quelconque site, celle-ci sera enregistrée et deviendra potentiellement la cible de vagues de publicités non-désirées, appelées « spam ».
Il est conseillé d' avoir deux adresses mails: une pour communiquer avec vos proches, que vous choisissez parmi celles citées plus haut, et une pour le reste que vous pouvez prendre chez votre fournisseur d'accés, adresse qui sera trés vite connue, sur laquelle vous recevrez automatiquement les pubs et autres spams que vous pourrez mettre directement à la poubelle et que vous pourrez facilement donner sur les sites sur lesquelles vous êtes obligé de fournir une adresse mail.
Rappel: même si vous connaissez la provenance d'un mail, n'oubliez pas de passer le fichier joint à l'antivirus.(enregistrez ledit fichier dans un répertoire que vous aurez précédemment choisi, puis clic droit dessus et "rechercher virus".

Téléchargements : attention.
Par téléchargement il faut entendre "introduction ou activation d'un fichier dans le poste". Un fichier peut venir du réseau local, d'un support extérieur ou d'Internet.
Tout fichier importé dans le poste doit faire l'objet d'un examen par l'antivirus, préalablement à son activation. Évitez d'installer des logiciels gratuits dont la provenance est douteuse...grâce à internet il est devenu facile de se procurer quantité d'applications utiles, qui contiennent toutes des fichiers exécutables, donc potentiellement dangereux, ils peuvent cacher des fichiers espions, virus ou troyens. Donc utilisez, le plus souvent possible, des sites officiels.

Utilisez un mot de passe fort
Lorsque vous définissez des mots de passe pour votre compte utilisateur de Windows, compte e-mail…pensez toujours que les pirates peuvent utiliser une attaque appelée «force brute» qui leur permet de tester un très grand nombre de mots de passe dans un minimum de temps.
Un mot de passe de «123456» ou votre date de naissance ou bien le nom de votre enfant ou votre mère bref, il peut être piraté en 2 minutes.
Si vous voulez créer un mot de passe solide, assurez-vous qu’il respecte les règles suivantes : il doit se composer de plus que 20 caractères - il doit contenir des lettres, des chiffres en majuscules et minuscules et des symboles - Il ne faut pas utiliser le même mot de passe pour tous vos comptes de connexions.
Et pour garder vos mots de passe, je vous conseille LockNote. Un petit outil utile et sûr pour stocker, dans un fichier crypté sur son disque dur, sur une clé USB vos mots de passe, vos numéros de série de logiciels ou encore des numéros fréquemment utilisés comme ceux de vos cartes bleues, de vos comptes bancaires, etc. Il s’agit ni plus, ni moins, d’une version sécurisée du « Bloc-Notes » de Windows.
Téléchargeable ici
Utilisez une carte virtuelle ou e-carte.
Les cartes virtuelles ou e-cartes sont proposées par quasiment tous les établissements bancaires français. Ils vous permettent de créer des numéros de cartes virtuelles pour un certain montant ou à chaque paiement.
Le service est généralement payant. La procédure de création des numéros virtuels peut se faire en ligne via une interface spéciale mise en place par la banque. Demandez à votre conseiller bancaire quelles sont les solutions que propose la vôtre, vous l'avez peut-être déjà à votre disposition sans le savoir.

Utilisation frauduleuse de la carte bancaire.
Si vous vous apercevez que votre compte a été débité pour un paiement à distance que vous n'avez pas effectué ou si vous constatez que le montant prélevé ne correspond pas à votre commande, vous devez faire parvenir une réclamation à votre banque. Vous serez automatiquement remboursé et sans frais.

Faites un nettoyage régulier.
Pour ma part, au moins une fois par mois, je fais un nettoyage de mon disque dur.